Une cuisine de tradition nourrie de passion

Transmission & partage
Une cuisine de tradition nourrie de passion

Cuisiniers passionnés de génération en génération

Originaire de Honghe, dans la province du Yunnan, Madame Ung naît en 1926 sous les étoiles bienveillantes de la gastronomie. Cuisinière hors pair, elle confronte ses secrets de gastronomie aux influences khmères lorsqu’elle s’établit au Cambodge à la fin des années 40. Ce sont ses secrets frits, wokés ou marinés avec beaucoup d’amour que le Chinatown Besançon vous propose de déguster aujourd’hui.

Fidèles à la tradition dans chaque geste ou chaque ingrédient, et dans le même mouvement en recherche permanente d’amélioration, tous les cuisiniers de la famille pensent, testent et approuvent chaque plat. Ils s’engagent pour vous garantir une cuisine parfaitement maîtrisée, fine, variée, légèrement épicée ou sucrée salée, avec quelques soupçons aigres-doux, des croquants, des croustillants, des moelleux dans une belle explosion de couleurs et de saveurs.

Monsieur Ung pratiquait très tôt les cuisines de sa mère à Phnom Penh, au Cambodge. Il est le Chef cuisinier à l’origine de tous les plats qui vous sont proposés et qui représentent une évolution de la Carte des Mille saveurs, sorte de manifeste qu’il a créé en 1977. Monsieur Kvang, frère de Sokkhen, veille avec vigilance au bon respect des recettes pour garantir votre satisfaction les yeux fermés. Expert des tranchages délicats, des woks et des cuissons complexes, c’est le super Chef chinois toujours souriant qui vous concocte de bons petits plats… Sokhanicet, quant à lui, intervient alternativement en cuisine ou en salle. Il est le gardien de tous ces jolis secrets culinaires de famille et adoôôôore les partager avec vous.